Anne-Louis Girodet

1767-1824

Homme barbu portant un bonnet d’ourson

54,5 x 44,5 cm

Huile sur toile, non rentoilée ; signé avec le dos du pinceau, dans la patte

Inscription au revers : « ce tableau appartient à M/De Flaux » et signature « Muntz » (?)

Anne-Louis Girodet accepté en 1785 dans l’atelier de Jacques Louis David (1748-1825) montre rapidement de grandes aptitudes aux leçons du maitre et devient son élève favori.

Ses qualités artistique lui permettent de s’émanciper du pure néoclassicisme et c’est son «  Sommeil d’Endymion »  du salon 1792 qui préfigure ses tendances romantiques. Sa « Scène du Déluge » présenté au Salon 1806 finit de l’installer comme l’un des artistes majeurs du siècle naissant en supplantant lors de ce même salon « Les Sabines » de David raflant le premier prix du concours décennal.

Grand peintre d’histoire Girodet n’en est pas moins un portraitiste de talent, captant avec subtilité les émotions de ses modèles par un éclairage et une sensibilité qui lui est propre.

Notre portrait fait partie des têtes d’études réalisées dans l’atelier de l’artiste comme le montre la toile utilisée, dans la trame épaisse est à peine cachée par la préparation très fine.

Brossé avec vigueur Girodet représente ici un sapeur, comme nous l’indique le superbe bonnet en peau d’ourson et la barbe fournie arborée par le personnage. Contemporaine de l’élaboration d’ « Ossian recevant les guerriers français dans ses palais aériens », terminé en 1802, cette étude est donc datable entre les années 1802 et 1809. En effet c’est à partir de 1809 que l’artiste décide d’utiliser systématiquement ses deux noms « Girodet-Trioson », notre tableau signé du seul nom de « Girodet » est donc antérieur à cette date.

Utilisant une palette de couleurs restreinte, Girodet nous donne une belle leçon de traitement des matières, mises en valeur par un fonds neutre, légèrement brossé. La précision davidienne s’efface pour laisser place à une poésie quasi romantique. L’expression étrange du personnage à l’épaule dénudée, le regard tourné vers un point invisible au spectateur ajoutent encore un peu plus de mystère à cette œuvre singulière.

Provenance

Collection de Mr de Flaux

Collection particulière

Biographie

Catalogue de l’exposition « Girodet (1767-1824) » au Musée du Louvre du 22 septembre 2005 au 2 janvier 2006 par Sylvain Bellenger, Musée du Louvre Editions, Gallimard, 2005

Catalogue de l’exposition « L’atelier de Girodet » à la galerie ALFA, 2005

Catalogue de l’exposition «  Au temps du Néoclassisme », galerie Alexis Bordes, Paris, 2010